Réaliser un herbier en classe

1. Qu’est-ce qu’un herbier ?

 

Depuis l’Antiquité et jusqu’à la fin du Moyen-âge, l’herbier se définit comme un traité de botanique, agrémenté ou non d’illustrations.

A partir du XVIème siècle, l’herbier devient une collection de plantes pressées et séchées.

 

2. L’herbier à travers les âges

 

 

3. A quoi sert-il ?

 

Au temps des grecs, certains herbiers mentionnaient quelques plantes, leur localisation et quelques utilisations thérapeutiques.

Au Moyen-Age, on se contente principalement d’étudier les plantes à travers les écrits de l’Antiquité.

A partir du XVIème siècle, les naturalistes voyageurs entreprennent de recenser toute la flore (notion de biodiversité). Afin de trouver un langage commun, Carl von Linné propose la nomenclature binomiale en utilisant comme langue universelle le latin. Elle est encore utilisée de nos jours. Il proposera également un système de classification (dit « classique » de nos jours) qui ne tient pas compte de l’évolution des espèces (en effet, Linné est fixiste et pense que chaque être est une création divine). De nos jours, elle est délaissée au profit de la classification phylogénétique (qui tient compte des similitudes entre les espèces) ; elle est en constante évolution.

Aujourd’hui, et grâce à tous ces témoins du passé, il est possible d’étudier la répartition des plantes, leur expansion, régression ou disparition. Plusieurs espèces sont encore découvertes à l’heure actuelle, les herbiers ne font pas partie du passé et sont toujours constitués aux quatre coins du monde. Les gestes restent les mêmes, les échantillons sont par contre conservés dans des conditions de température et d’hygrométrie optimales, ce qui évite d’avoir à utiliser des sels d’arsenic ou autres substances nocives. La numérisation vient apporter plusieurs plus values (les échantillons sont « figés » et facilement visibles par le biais d’internet)

 

4. Comment faire un herbier ? Comment l’aborder en classe ?

 

Un site académique dédié à l’herbier propose plusieurs pistes pédagogiques pour confectionner un herbier. Cliquer sur l’image ci-dessous pour y accéder :

bandeau_mis_a_jour

 

5. Quelques idées de sorties culturelles associées

 

  • Le musée Oberlin, situé dans la vallée de Schirmeck, propose de nombreux ateliers en lien avec les végétaux (mais aussi les astres, l’air…). Plus d’informations sur leur site, ICI.

jardin_oberlin

  • Le jardin botanique de Strasbourg propose également un accueil pour les scolaires (du cycle 1 au cycle 3). Différents ateliers sont proposés. Plus d’informations ICI

jardin_bota_stras

 

6. Quelques herbiers en ligne (cliquer sur les images ci-dessous)

 

 

herbier_stras_accueil

Herbier de l’Université de Strasbourg

crataegus_lamarck

Herbier de Lamarck

 

herbier_oberlin

Herbier de Jean-Frédéric Oberlin