Les temps et les formes de travail dans les espaces

 

Les activités qui se déroulent dans ces espaces peuvent être au service des différents temps d’apprentissage au sein d’une séquence (introduction, apprentissage, entraînement, évaluation) et de réinvestissement au fil de l’année.

Document à télécharger : LES MODALITÉS DE TRAVAIL



Les apprentissages ritualisés ainsi que les activités de transition sont des moyens pédagogiques dont dispose l’enseignant pour l’automatisation de « routines cognitives » et la mémorisation.

Un temps d’entrainement et de répétition suffisant est indispensable pour permettre aux élèves cette automatisation et la mémorisation.
La fréquentation régulière des espaces dédiés y contribue conjointement.

Document à télécharger :

Pour aller plus loin :

 



Les formes de travail en sciences, en technologie et en éducation au développement durable  

Exemple de séquence d’apprentissage dans l’espace sciences.

  • Une phase de découverte libre d’objets, d’un phénomène ou un défi à relever amène les élèves à observer, explorer, lire, s’interroger, interagir…
    → L’enseignant observe et écoute les élèves, introduit un lexique spécifique.
  • En regroupement, la confrontation des idées permet d’exprimer une problématique.
  • Des investigations sont projetées et menées dans l’espace sciences pour observer, expérimenter, modéliser ou mener des recherches documentaires.
    Des traces sont consignées dans le cahier de sciences. 
  • Des mises en commun permettent progressivement de répondre à la question posée.
  • Une trace écrite élaborée collectivement structure les apprentissages et en conserve la trace.
  • Les découvertes sont institutionnalisées par confrontation au savoir établi.
  • Les élèves préparent en groupe un exposé pour valoriser leurs apprentissages.
  • Un défi, individuel ou en groupe, pour évaluer oralement les connaissances et en situation les compétences.
    Des exemples de défis et de carnets de sciences.

Pour aller plus loin:

Les démarches scientifiques et technologiques.


Les formes de travail en éducation artistique et culturelle 

___    Arts visuels   ___

L’espace pour les arts plastiques et visuels est en lien étroit avec le projet et la séquence d’enseignement en arts plastiques.
Il facilite surtout les expérimentations personnelles des élèves inscrites dans la séquence, offre des références artistiques qui ouvre leur regard et leur imaginaire.
Il permet ainsi de multiplier les recherches d’une expression personnelle, créative, originale.

 


___   L’espace pour le cinéma    ____

L’espace dédié est un lieu qui permet aux élèves de fréquenter l’univers du film avant et après la séance en salle.
Les élèves y rencontrent les supports incontournables du cinéma (affiches, synopsis,  critiques, etc.), des images  et des extraits du film.

La fréquentation de l’espace cinéma sert les échanges autour du film vu et la mise en mémoire du vécu, des ressentis et des connaissances acquises.

 


___   Éducation musicale ___

L’écoute musicale, l’écoute en général (d’une histoire, d’un poème, d’un beau texte) est source de plaisir. L’écoute au casque a l’avantage d’offrir une perception différente du son .L’élève peut réécouter un morceau qu’il a apprécié. Le casque permet une écoute individuelle, de bonne qualité.

 

L’espace dédié à l’écoute peut être utilisé pour mener :

  • une écoute plaisir
  • pour découvrir la musique
  • pour s’entraîner à mémoriser, à lire à haute voix

 

Aménagé avec du matériel adapté, l’espace écoute peut être utilisé à différents moments de la séquence d’apprentissage, en fonction des choix pédagogiques :

1/ Phase de découverte : découvrir une œuvre musicale, un conte enregistré, pour susciter la curiosité avant de se rendre au spectacle, découvrir un instrument, détourner un objet du quotidien de façon sonore…

2/ Phase d’entraînement : identifier des timbres d’instruments, s’entraîner à mémoriser un chant, à lire à haute voix (intonation, accentuation,…), explorer des éléments sonores…

3/ Phase d’évaluation : comparer des musiques, argumenter un jugement sur une musique, identifier et nommer des ressemblances et différences dans des extraits musicaux…

 

En fonction de l’affichage et du matériel mis à disposition, l’enseignant choisira s’il souhaite :

  • créer un défi (à la manière d’un défi lecture)
  • rendre l’atelier autonome, semi-dirigé ou dirigé
  • s’appuyer sur l’espace écoute pour amorcer un travail musical (passer de l’individuel au collectif) ou à l’inverse, passer du collectif à l’individuel en menant un travail plus précis.
  • garder une trace des découvertes, recherches et apprentissages : affichage des éléments en lien avec les écoutes ou traces dans un cahier : des spectacles vivants auxquels les élèves ont assisté (affiches, tickets d’entrée, etc.), avec des œuvres et des compositeurs étudiés, des instruments ou familles d’instruments découverts lors de présentations, des paroles de chansons apprises en classe, d’objets ou instruments mystères…

Pour aller plus loin :

 

 

 

 


Les formes de travail pour l’enseignement de l’allemand 

L’espace dédié est un lieu convivial qui favorise une rencontre privilégiée et intime avec la langue et la culture allemande.

 

Pour aller plus loin : site Allemand CPD67

 

 

 


Dernière mise à jour le 01/07/2019