Parcours C2 et C3 2015/16 « EXTRA-ORDINAIRE »

« EXTRA-ORDINAIRE » au Cycle 2 et au cycle 3

Nous souhaitons, comme son nom l’indique, que ce parcours au cinéma, dans le cadre du temps scolaire, permette aux élèves de découvrir  des situations  qui, sans pour autant être fantastiques ou fabuleuses, sont singulières, étonnantes et peuvent amener à réfléchir.

 


LES FILMS

e.t-affiche

 

 

E.T

film de Steven Spielberg, 1982

 

 

 

 

tomboy-affiche

 

 

Tom Boy

film de Céline Sciamma, 2011

 

 

 

peaudane02

 

Peau d’âne

film de Jacques Demy, 1970

 

 

 

 


 

EXTRA-ORDINAIRE

Définition : Qui sort de la règle, de l’usage ordinaire / Qui n’est pas courant, inhabituel / Qui étonne par sa bizarrerie, son originalité / Hors du commun.

L’extra-ordinaire suscite l’étonnement.

L’extra-ordinaire peut choquer  parce qu’il n’est pas conforme à la norme prévisible ou attendue.

L’extra-ordinaire trouble parce qu’il dérange et  remet en question nos usages.

L’extra-ordinaire fascine parce qu’il se défait de la norme et assume son audace.

 


L’EXTRA-ORDINAIRE AU CINÉMA

Le cinéma exalte l’extra-ordinaire :

Le cinéma peut donner vie, de façon réaliste, à des histoires totalement imaginaires qui nous semblent inconcevables.
Il nous transporte alors,  dans des mondes fantastiques, dans des univers de science-fiction ou des scénarios catastrophiques pour lesquels, le jeu des effets spéciaux   simule des objets, des environnements, des personnages ou des phénomènes qui n’existent pas dans la réalité

 

Mais le cinéma peut aussi mettre en scène  l’extra-ordinaire dans des situations réalistes qui effleurent les nôtres.
Il donne alors vie  à des événements qui pourraient se présenter dans notre environnement.
Il incarne des pensées, des émotions qui pourraient nous habiter.