LES SUPPORTS DE COMMUNICATION

L’univers du cinéma dispose de supports qui servent sa communication et qui font partie intégrante de la culture cinématographique.

Découvrir, connaitre ces différents supports, comprendre leur rôle et savoir s’en servir participent du parcours d’éducation artistique et culturel de l’élève.

Lors de l’arrivée dans le hall du cinéma, les élèves trouvent généralement ces différents éléments présentés au public.
Les (re)découvrir en situation authentique contribue au sentiment de partage avec d’autres, d’un moment unique.

Tous ces supports, pratiqués en classe ou rencontrés dans le hall du cinéma contribuent à mettre l’élève en situation de lire, comprendre et utiliser l’information écrite de et dans la vie quotidienne (littératie).

___   Sommaire   ___ 
La page présente des données culturelles et des pistes de travail autour de

  1. l’affiche
  2. le synopsis
  3. la critique
  4. le photogramme
  5. la bande-annonce


L’affiche ___

Son rôle principal est de susciter l’envie et d’ influencer le spectateur dans le choix du film à voir. Elle est objet de communication et apporte des informations sur le film.

Les affiches de cinéma rivalisent de recherches et d’originalités iconographiques et graphiques pour séduire le spectateur et s’inscrire, voire innover le design graphique de son époque.

  • Pour accrocher l’œil, l’affiche présente des images  suscitant des sentiments, des ressentis, des impressions qui peuvent diverger selon le « regardeur ». La polysémie de l’image est une valeur voulue dans une affiche.
  • Pour apporter des informations objectives au « lecteur » et réduire la polysémie de l’image, l’affiche présente du texte dont la signification est claire.
  • Pour guider le regard de l’ image vers le texte, l’affiche répond à une composition travaillée selon des règles de symétrie, d’équilibre ou d’opposition.
  • Pour accrocher l’intérêt du public, celui qui crée l’affiche fait le choix des éléments iconographiques et graphiques et de leur composition selon le public que l’affiche doit cibler.

Avec les élèves :

En début d’année scolaire
lorsque le projet d’aller au cinéma, à la rencontres d’oeuvres cinématographiques est annoncé aux élèves, l’enseignant cite les films et présente l’affiche de chaque film.
Les affiches sont mises à disposition du regard des élèves tout au long de l’année

  • soit sur un mur d’affichages de la classe
  • soit dans un lieu d’affichages de l’école
  • soit dans un espace spécifique, dédié au cinéma, modulable et évoluant au cours de l’année pour  présenter les supports de communication du cinéma, les outils de la classe relatifs aux films, des moyens de voir des extraits de films, un petit espace de travail.  (Bientôt sur ce site, une page présentant l’organisation possible d’un tel espace)

La fréquentation régulière, spontanée et naturelle des élèves avec les affiches leur permet de voir et revoir, des images,  lire et relire des titres, des noms de personnes, de métiers, de s’immerger dans le film, de faire sien tout ou partie des commentaires des autres.

Avant la séance

  • Présenter l’affiche du film à voir et inviter les élèves à en faire une lecture
  • Proposer d’analyser l’affiche par sa description formelle (dénotée), c’est à dire les élèves reconnaissent et décrivent les éléments repérés sur l’affiche (voir, reconnaître, nommer, décrire avec des qualificatifs)
  • Dans le texte, relever des éléments comme le titre / des noms de personnes et leur fonction / des …
  • Enregistrer les données objectives repérées et reconnues comme sûres
  • Proposer d’analyser l’affiche par une entrée interprétative (connotée). Inviter les élèves à émettre des hypothèses sur les idées véhiculées par l’affiche (sur le contenu du film / le(s) lieu(x) de l’action / les personnages / les… )
  • Enregistrer les données les plus citées, celles qui semblent les plus probables

Après la séance

  • Revenir sur les hypothèses émises lors de la découverte de l’affiche et les mettre en balance avec le film réellement vu
  • Porter un nouveau regard sur l’affiche pour cerner les choix et les intentions de son « dessinateur »
  • Dans le cadre des enseignements en arts plastiques, créer ou ébaucher une affiche pour le film . Attention, cette activité fait l’objet d’une séquence en enseignement des arts plastiques et va comporter plusieurs séances; véritables temps d’expérimentations et d’apprentissages pour les élèves
    Le site Pôleimage de la Haute-Normandie propose une page consacrée à la création d’une affiche et les étapes de travail incontournables pour une recherche et des apprentissages plastiques (à moduler selon le niveau de classe et les compétences des élèves)

Le site Nanouk, site pédagogique des Enfants de cinéma, partenaire du dispositif Ecole et Cinéma propose l’affiche de chaque film de son répertoire par l’entrée « Enseignants »- rubrique Cinémalle et par l’entrée « A l’école » – rubrique Cinémalle.



Le synopsis

Le synopsis est l’écrit décrivant la totalité ou un aperçu d’une œuvre.
Le terme est essentiellement utilisé dans  l’univers du cinéma.

À l’origine, un synopsis était un document de travail destiné à présenter un projet de film aux producteurs, voire au réalisateur et aux acteurs pressentis.
Il a par la suite été utilisé par la presse pour présenter succinctement un film et cet usage, devenu le plus courant, est également décliné pour la quatrième de couverture des éditions vidéo telles que les DVD (extraits de Wikipedia).

Le synopsis transmet l’esprit du film et cherche à en montrer la fantaisie et l’originalité.

Avec les élèves :

Avant ou après la séance

  • Mettre à disposition des élèves plusieurs synopsis du film dans l’ Espace dédié au cinéma
  • Lire plusieurs synopsis du film avec les élèves
  • Comparer les différents synopsis pour y repérer des invariants (des mots, des qualificatifs, des expressions présents dans chaque synopsis). Cette recherche peut servir la rédaction d’une critique; les termes invariants servent alors de mots-clés pour la rédaction
  • Rédiger un synopsis en visant un texte de plus en plus  réduit dans sa quantité.


La critique du film 

La critique de film est partie intégrante de l’univers artistique du cinéma. Elle fait vivre le cinéma et donne envie à son lecteur d’aller voir ou de ne pas aller voir le film. 

 

Sur ce site, une page « Rédiger une critique » est consacrée à la critique au cinéma.
Elle présente les éléments culturels constitutifs de la critique et  déploie des pistes pédagogiques avec les élèves. Accéder à la page



Les photogrammes

Le terme photogramme recouvre plusieurs définitions.
Au cinéma, c’est la plus petite unité de prise de vue; l’image qu’on ne peut plus divisée donc, l’image qui, en s’enchaînant 24 fois par seconde produit un film.

Les photogrammes sont donc des arrêts sur images qui permettent de « découper » le film en petits moments immobiles, plus ou moins significatifs.
Le choix des photogrammes mis à disposition du public est stratégie de communication:
les photogrammes donnent à voir ce que l’on veut révéler du film et viennent en complément des autres outils de communication.

Avec les élèves :

Après la séance

  • Retrouver des scènes du film, les décrire,  les insérer dans l’ensemble de la narration, retrouver la chronologie de l’histoire
  • Découvrir des détails passés inaperçus lors de la séance
  • Désigner les personnages représentés, leur rôle dans l’histoire, leur caractère.  Évoquer les autres personnages importants dans la narration
  • Analyser plus finement les expressions des personnages, la manifestation de leurs sentiments à mettre en relation avec le contenu de la scène dont est extraite l’image
  • Observer les notions de cadrage, de point de vue, de plans ainsi que le jeu des ombres et de la lumière et leurs effets
  • Présenter un (ou plusieurs  photogrammes) (choisi-s par l’enseignant  à dessein de l’activité)  et engager les élèves à en faire un commentaire orienté selon un rôle donné.
    Pour cela:
    > déterminer des rôles liés aux métiers du cinéma (cameraman / scénographe décorateur / acteur / compositeur de la musique / etc.)
    > distribuer les rôles
    > engager les élèves à commenter l’image selon le point de vue de son rôle en étant à la fois critique et admiratif du photogramme
    Cet exercice est une manière plaisante de contraindre l’élève à :
    > orienter son regard et son  point de vue,
    > diversifier son propos et à l’enrichir de nouvelles données
    Il contraint aussi à un discours plus « technique » nécessitant  un vocabulaire « spécialisé »

Le site Nanouk, site pédagogique des Enfants de cinéma, partenaire du dispositif Ecole et Cinéma propose des photogrammes de chaque film de son répertoire par l’entrée « Enseignants »- rubrique Cinémalle et par l’entrée « A l’école » – rubrique Cinémalle
Les images sont les mêmes pour chaque entrée, elles peuvent être agrandies et téléchargées.



La bande-annonce

La bande-annonce est présentée au public avant la sortie d’un film et a pour objectif d »inciter le public à aller voir le film.

Elle est composée d’extraits remarquables, choisis pour donner un aperçu du film, du contexte et de son ambiance.  La majorité des images est impressionnante, la bande-son explosive.  Souvent, une voix-off explique ou résume le film faisant le lien entre les différents extraits présentés.
Une bande-annonce de film sert sa promotion, elle peut être diffusée en salle, sur Internet, à la télévision.
On trouve de nombreuses bandes-annonce de film sur Internet, bien au-delà de la période  de diffusion des films en salle.

Avec les élèves :

En début d’année scolaire
Lorsque le projet d’aller au cinéma, à la rencontres d’oeuvres cinématographiques est annoncé aux élèves, l’enseignant présente les bandes-annonce de chaque film.
Un moyen de mettre les élèves en appétit du projet.

La bande-annonce de chaque film peut être à nouveau présentée, plusieurs fois, quelques jours avant la séance en salle. Plusieurs visionnages sont toujours plus profitables.

Les bandes-annonce des films programmés pour la classe peuvent servir la communication en direction des parents, lors des réunions de présentation du projet « Ecole et Cinéma » pour la classe.



 Fabienne PY  —  Conseillère pédagogique en arts visuels  —  Coordinatrice EtC67
_______    DSDEN du Bas-Rhin   _______
Publié le 23 août 2018