UN ESPACE DÉDIÉ AU CINÉMA

……….

En lien avec le projet départemental du Bas-Rhin

Un espace dédié au cinéma

 

Dans le cadre du projet départemental Espaces et Littératie porté par l’équipe des conseillers pédagogiques départementaux du Bas-Rhin, une réflexion et un accompagnement sont menés pour une organisation du temps scolaire et des espaces de l’école permettant aux élèves d’avoir accès à des espaces spécifiques, dédiés.

Ces espaces s’entendent

  • modulables, temporaires
  • accessibles seul ou à plusieurs
  • à fréquenter dans des temps transitoires ou dans des temps organisés
  • à pratiquer pour des activités en autonomie ou pour des activités contraintes
  • pourvu de supports qui engagent le monde du sensible et la culture
  • doté des supports et des outils qui engagent la communication orale et écrite

Accéder au site du projet départemental Espaces et Littératie 2018/2019 et à ses actions antérieures.

_______     De l’intérêt d’un espace pour le cinéma     ________

3 bonnes raisons de faire entrer le film dans l’école, au-delà de la séance en salle et de lui consacrer un espace

  1. Même si la séance a été forte, elle est volatile et la mise en mémoire aléatoire
  2. L’univers du cinéma offre des supports de communication et des  médias permettant aux élèves de préparer ou de prolonger la rencontre avec le film
  3. Ces supports, ces médias sont sources de connaissances, servent les échanges et les apprentissages

Une 4ème bonne raison est l’existence du site Nanouk, site pédagogique de Enfants de cinéma, partenaire du dispositif Ecole et Cinéma,  qui propose une entrée « à l’école » dédié à des utilisations pédagogiques des films du catalogue Ecole et Cinéma dans le cadre scolaire.
Ce site dispose de  rubriques utilisables par les élèves, en autonomie.

_______     Organiser un espace pour le cinéma     ________

C’est un espace de la classe ou de l’école, qui mobilise, un temps, quelques tables et chaises (ou mieux quelques sièges différents dans le style de ceux dans lesquels on s’installe pour visionner un film et pour en discuter….),  un « mur » d’accrochage,   quelques boîtes qui servent au rangement, du matériel et des supports pour écrire, dessiner.
Attention, cet espace n’est alors utilisé que pour « parler », voir, réfléchir le cinéma.

Cet espace de travail n’est pas relégué au fond de la classe ou dans un coin. Il occupe même, au contraire,  une place de choix, voire centrale , à minima, le temps de la séquence qui occupe, elle aussi,  une place centrale dans la vie de la classe.

Un ou deux ordinateurs accessibles aux élèves leur permettent de lire les extraits de films ou les photogrammes mis à disposition. Ces extraits servent la mise en mémoire du film et/ou servent de ressources pour les activités proposées.  Les ordinateurs permettent aussi accéder aux sites Internet utiles pour y trouver d’autres ressources ciblées par l’enseignant.

Cet espace offre en permanence aux élèves des supports authentiques, ressources incontournables pour les activités qui s’y déroulent et références culturelles en éducation artistique. Ces supports peuvent aussi être des objets de recherches et de réflexion (voir la page portant sur les supports de communication du cinéma).
L’espace du cinéma est équipé de manière à mettre en valeur ces supports, selon leur nature (accrochés de manière visible  ou à un portant avec cintres / répartis dans des dossiers ou des boites / disposés dans des cadres / etc.). La plupart des supports écrits existent en plusieurs exemplaires de manière à ce que plusieurs élèves puissent en disposer en même temps.

Un  tableau blanc ou à défaut des grandes feuilles (genre paperboard) ou encore un bloc de post-it et un lieu d’accrochage  facilitent la mise en mémoire des questions, des impressions ou ressentis, des avis qui pourront être utilisés lors des discussions et des mises en commun.
L’avantage de cette forme de travail : cela  permet aux élèves de, rapidement, librement, sans pression saisir et sauvegarder une idée.
Cela peut aussi devenir le témoin de l’avancée de l’analyse des élèves sur le film et de son influence sur leurs pensées.
L’enseignant peut se servir des notes pour relancer un débat ou engager une nouvelle activité.

Un peu d’audace pédagogique pour l’enseignant

  • L’enseignant a besoin d’un peu d’audace, d’un certain lâcher-prise pour se lancer dans l’aventure d’un espace dédié. Tester un nouvel aménagements permet de faire de belles découvertes sur la pédagogie et sur les élèves.
  • Il lui faut accepter de se lancer dans une expérience qui « chamboulera » peut-être ses habitudes et celles de ses élèves. Et se dire que cette expérience est limitée dans sa durée.
  • Il lui faut se dire  que les activités qui s’y déroulent étant orientée par un domaine culturel et  par des enjeux sensibles, elles s’adaptent bien à la situation et permettent  des discussions, des engagements différents selon les élèves
  • Il lui faut être convaincu que les activités qui se déroulent dans cet espace -temps et dans cet espace – lieu sont profitables aux élèves, à leur culture, à leurs apprentissages, à leur PEAC
  • Pour cela, il lui faut cibler justement les activités qu’il propose aux élèves en y fixant des apprentissages relevant de différents domaines, apprentissages dont il lui faut  mesurer  les enjeux immédiats et les enjeux dans et pour l’avenir (scolaire) de l’élève

Faire confiance aux élèves

  • Leur laisser le temps de s’adapter à ce nouvel espace, cette autre manière d’aborder le travail en classe
  • Leur laisser du temps pour profiter de ce nouvel espace de travail
  • Leur fixer un plan de travail et accepter que chacun le conduise à sa manière, dans son temps, dans une fréquentation répétée ou pas

_______     Faire vivre l’espace pour le cinéma     ________

Tout ce qui concerne les activités liées au film vu ou à voir se déploie dans cet espace.

Les élèves disposent, dès le début de la séquence autour du film

  • du catalogue des  activités possibles à vivre dans cet espace
  • d’un plan de travail présentant les actions et les productions que les élèves auront à réaliser impérativement, de manière collaborative. Les autres actions et productions étant laissé à leur volonté et à leur choix
  • d’un canevas de questions, d’idées sur lesquelles on se propose de réfléchir,  individuellement, de manière collaborative puis en groupe-classe.

Cet espace est

  • espace d’ouverture culturelle
  • espace d’échanges et de communication
  • espace – ressources
  • espace de travail
  • espace de coopération

Il s’y déroule

  • des activités en lien direct avec les enjeux artistiques, cinématographiques, sociétaux du film vu lors de  la séance de cinéma
  • des activités servant les pratiques et les connaissances autour du cinéma

Pour trouver des activités engageant la rencontre, la pratique et les connaissances

  • Se rendre sur les pages de chaque film (voir aussi la rubrique programmation antérieure)
  • Consulter document recensant des pistes autour de l’affiche, les photogrammes, la critique, la réalisation de recueils, etc.


 Fabienne PY  —  Conseillère pédagogique en arts visuels  —  Coordinatrice EtC67
_______    DSDEN du Bas-Rhin   _______
Publié le 09/09/2018