PARCOURS 2019/2020 « A TABLE ! « 

Le parcours « A table ! » s’adresse plus particulièrement aux classes de cycle 2.
Il  adopte la thématique de l’opération Printemps de l’écriture 2020.

La programmation est orientée pour offrir

  • des rencontres émotionnelles et esthétiques autour d’une même thématique, dans des traitements artistiques divers
  • des découvertes cinématographiques ouvrant vers la notion de genre au cinéma
  • un parcours de films qui facilite la comparaison et l’analyse 
  • une thématique permettant de rêver mais aussi de réfléchir

Le parcours peut être suivi par une classe sans obligation d’être engagée dans l’opération « Printemps de l’écriture »



Film de la première période – du 6.11.2019 au 28.01.2020 –
…..
Shaun Le mouton,
film d’animation de Richard Starzak (durée : 85 min.)

Ce film burlesque est au fond un questionnement critique de la société anglaise.

A cause d’une blague qui ne tourne pas comme attendu, Shaun, le troupeau de moutons et le fermier se retrouve à la Grande Ville. Un univers qui leur est totalement inconnu et pour lequel ils n’ont pas tous les codes.

Voir la bande-annonce



Film de la deuxième période – du 8.01.2020 au 31.03.2020 –  
…..
Bovines ou la vraie vie des vaches,
film en couleur d’Emmanuel Gras (durée: 62 min.)

Comme son titre l’indique, le film s’appuie sur la vie des vaches et raconte la vraie vie des vaches. On les suit dans les prés, broutant de l’herbe ou étendues à ruminer. On les voit sous l’orage, sous le soleil. On se demande à quoi elles pensent. On vit des surprises et des émotions avec elles et on finit par partager les leurs.

Voir la bande annonce



Film de la troisième période – du 4.03.2020 au 24.06.2020 – 

Azur et Asmar,  film animé de Michel Ocelot
(durée 90 min.)

Une histoire qui met en scène les notions de tolérance et de différence et les rend accessibles.

Deux enfants élevés par la même femme sont séparés brutalement. Azur, blond aux yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice. Azur, marqué par la légende de la Fée des Djins que lui racontait sa nourrice, n’aura de cesse de la retrouver, au-delà des mers. Les deux frères de lait  devenus rivaux dans cette quête initiatique de recherche de la Fée doivent traverser des épreuves et déjouer des pièges.
Les images sont de toute beauté, le style de Michel Ocelot joue sur des détails d’ornementation tant au niveau des monuments que des costumes et de la végétation.

Voir la bande annonce

ou

.Jiburo  film coréen en couleur de Lee Jehong-hyang
(durée: 87 min.)

A travers une histoire simple, le film met en scène les contrastes entre la vie à la ville et la vie à la campagne et les discordances entre générations.
Un petit garçon est confié à sa grand-mère et devra s’adapter à une vie différente de la sienne. Petit à petit il va s’attacher à sa grand-mère et une relation empreinte d’une grande tendresse va naître entre ce jeune garçon et cette très vieille femme.
Le film montre des petites choses de la vie; de la contrariété, du déplaisir, de l’incompréhension, du rire, de la tendresse, dans une authenticité  remarquable.

Voir la bande annonce

____

Accéder à une frise chronologique avec les films du parcours. Document réalisé et transmis par M. Laurent Denis, PE à Mertzwiller


 Fabienne PY  —  Conseillère pédagogique en arts visuels  —
Coordinatrice MetC67 / EetC67
_______    DSDEN du Bas-Rhin   _______

Publié le 02/07/2019