MATERNELLE ET CINÉMA _ 2019/2020

Le dispositif expérimental « Maternelle et Cinéma » propose 3 films aux classes de maternelle du département.

La programmation orientée pour répondre aux exigences du tout jeune spectateur offre:

  • des rencontres émotionnelles et esthétiques 
  • des découvertes cinématographiques puisées dans différents genres 
  • des films de courte  durée
  • des thématiques permettant de rêver mais aussi de réfléchir

Les enseignants des classes de petite section ont le choix de ne voir que 2 films  avec les élèves.



Film de la première période – du 6.11.2019 au 28.01.2020 – 
Les contes de la mère poule
Programme de 3 courts-métrages d’animation iraniens
….. Le Poisson Arc-en-ciel (durée 13 min.)
…..Shangoul et Mangoul  (durée 17 min.)
…..Lili Hosak (durée 16 min.)

Trois histoires pleines de tendresse et d’émotion dont les héros sont fabriqués à partir de tissu, de laine ou de papier découpé.  L’univers esthétique inspiré de traditions persanes est d’une beauté plastique inoubliable. Les histoires sont basées sur les valeurs d’amitié, de solidarité, d’entre-aide et correspondent à la sensibilité et à l’imaginaire des petits.



Film de la deuxième période – du 8.01.2020 au 31.03.2020 –
Le temps qu’il fait
Programme de 3 courts-métrages d’animation autour de la météo
…..L’Ondée de David Coquard-Dassault (durée 7 min.)
…..La Maison démontable de Buster Keaton (durée 22 min.)
…..Le Jardin de Marie Paccou (durée 6 min.)

Le rapport au temps, au soleil et à la pluie, au chaud et au froid fait partie des premières expériences sensorielles de l’enfant, de ces premiers ressentis de l’enfant avec le monde extérieur.
Le temps qu’il fait offre, à travers 3 courts-métrages, de revivre ses sensations à travers des images et des histoires. A l’instar du cinéma, le programme rend ainsi « visible » les émotions, les sensations, les sentiments et les inscrit dans des histoires qui nourrissent l’imaginaire.
Dans le film La Maison démontable, le vent est une menace, il détruit et met en danger. Buster Keaton traite le sujet de manière burlesque  et c’est le rire qui l’emporte sur la menace.
Le Jardin oscille entre ordinaire et extra-ordinaire, entre la réalité et un imaginaire. Dans un jardin idyllique, paradisiaque, un poisson rouge pousse dans un arbre et il faut attendre qu’il soit mûr avant de pouvoir le cueillir.
Dans L’Ondée, La pluie qui s’abat soudainement offre un temps de pause dans une ville  grouillante. Les activités s’arrêtent, les gens s’abritent et lorsque les nuages disparaissent, la vie grouillante reprend.



Film de la troisième période – du 4.03.2020 au 24.06.2020 – 

Azur et Asmar,  film animé de Michel Ocelot (durée 90 min.)

Une histoire qui met en scène les notions de tolérance et de différence et les rend accessibles.

Deux enfants élevés par la même femme sont séparés brutalement. Azur, blond aux yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice.  Mais Azur, marqué par la légende de la Fée des Djins que lui racontait sa nourrice, n’aura de cesse de la retrouver, au-delà des mers. Les deux frères de lait  devenus rivaux dans cette quête initiatique de recherche de la Fée doivent traverser des épreuves et déjouer des pièges.
Les images sont de tout beauté, le style de Michel Ocelot joue sur des détails d’ornementation tant au niveau des monuments que des costumes et de la végétation.

Voir la bande annonce



 

 Fabienne PY  —  Conseillère pédagogique en arts visuels  —
Coordinatrice MetC67 / EetC67
_______    DSDEN du Bas-Rhin   _______

Publié le 04/07/2019