Des outils pour l’enseignement de l’histoire des arts

CONNAITRE LES CARACTÉRISTIQUES ARTISTIQUES DE CHAQUE PÉRIODE

Rappel : L’enseignement de l’histoire des arts s’appuie sur les  périodes de l’enseignement de l’histoire.
Il fait partie du programme des enseignements artistiques du cycle 3.

 

La préhistoire : 

Des représentations mystérieuses – le pouvoir magique des images – des objets décorés – des pierres levées

(Accès au document La préhistoire détaillé avec exemples d’œuvres)

L’antiquité :

L’architecture gréco-romaine comme référence – des ouvrages et des constructions de prestige – le raffinement des intérieurs – la célébration de la beauté des corps

(Accès au document L’antiquité détaillé avec exemples d’œuvres)

Le Moyen Age :

L’art orienté vers la religion, l’art comme outil de diffusion de la foi chrétienne

(Accès au document Le Moyen Age détaillé avec exemples d’œuvres et œuvres de proximité)

Les temps modernes 

  1.  Épanouissement des villes-états italiennes – naissance de la notion d’artiste -période de grande circulation des idées (culture humaniste et développement de l’imprimerie)- découvertes de nouvelles techniques – invention de nouveaux genres artistiques 
  2. Grandes scènes réalistes
  3.  Volonté de marquer la présence pontificale et de contrer la réforme – volonté de persuasion par séduction des sens. – création d’un espace réel et imaginaire continu
  4. Volonté de marquer la grandeur de la France, une politique de cour et d’ambition artistique – un style particulier à la France ; mélange de classique et de baroque, il véhicule un goût affirmé pour l’intimité – la peinture de genre domine et propose de nouveaux sujets.

 (Accès au document Les temps modernes_  détaillé avec exemples d’œuvres)

Le XIXème siècle :

Industrialisation, Mécanisation et Urbanisation de la société -l’Europe se démocratise- période de philosophie doctrinaire (Hegel / Marx / Bakounine / Freud) – l’œuvre d’art se marchandise – fin de la notion de grand mécénat –  période de rupture avec l’académisme – les peintres sortent de leur atelier – naissance de la photographie – naissance du cinéma

 (Accès au document XXX Le XIXeme détaillé avec exemples d’œuvres)

Le XXème siècle :

Violence du XX° siècle : les 2 conflits mondiaux . la révolution scientifique et technologique. la V° république et la construction européenne – naissance de l’abstraction – omniprésence de l’image – éclatement des styles – société de consommation et culture de masse – apparition des nouvelles technologies.

(Accès au document XXeme détaillé avec exemples d’œuvres et œuvres de proximité)

 PRÉPARER SA SÉQUENCE

Pour permettre une vraie rencontre avec une œuvre et faciliter une intelligence de l’œuvre, nous préconisons une séquence comprenant

  •  le temps de la rencontre première, sensible avec l’œuvre  : L’élève va découvrir l’objet avec son point de vue, ses préoccupations, sa vision. Il l’apprécie de manière totalement subjective. L’adulte par les questions qu’il pose facilite cette approche sensible, sensorielle et affective
  • le temps d’une analyse plus formelle : Par un jeu de questions préparées et adaptées à l’œuvre, l’adulte  permet de faire émerger la manière dont l’artiste a traité plastiquement ses intentions et  a guidés nos sensations.
    Les questions portent sur  la forme, les techniques, le sens et les usages de l’œuvre. L’adulte provoque une « analyse » de l’œuvre
  • le temps des  connaissances artistiques et historiques : L’ensemble de la classe cherche à en savoir plus sur l’œuvre et à conforter leurs impressions et leurs ressentis ( recherches documentaires en bibliothèque, par les TICE /  apport de l’adulte enseignant ou d’un autre adulte ). Ces connaissances portent sur la valeur et la portée artistique de l’œuvre, sur le contexte historique lors de la création, sur des anecdotes.
  • le temps des connaissances plastiques : Complicité entre voir et faire. Il s’agit pour la classe de mieux comprendre les enjeux artistiques de l’œuvre  par des expérimentations plastiques mettant en jeu  une problématique plastique présente dans l’œuvre. L’élève va avoir à résoudre des difficultés techniques, plastiques, pratiques qui ont été celles de l’artiste.
  • le temps de l’ancrage historique : Situer l’œuvre et prendre des repères temporels. La classe va situer l’œuvre sur la frise historique mais va aussi faire des liens avec d’autres œuvres (tous domaines artistiques confondus) déjà rencontrées
  • la mise en mémoire : Dans le cahier d’histoire, mise en mémoire des connaissances acquises mais aussi mise en mémoire personnalisée de la rencontre affective, des ressentis, des impressions et des avis  personnels.

Nous vous proposons une fiche de préparation avec trame indicative des incontournables à réfléchir pour construire une séquence en histoire des arts.

Accès à la fiche de préparation  vierge

Accès à la fiche de préparation renseignée, pour exemple

 

Nous vous proposons  une aide à l’analyse formelle d’une œuvre.

L’enseignant pourra se servir de de document d’analyse formelle pour préparer la rencontre des œuvres. Il ne s’agit pas de poser toutes les questions proposées de manière systématique mais bien de choisir les plus pertinentes.
Important, tous les aspects formels ne doivent pas être nécessairement abordés pour chaque œuvre étudiée, mais doivent l’être en lien avec l’œuvre. Certaines œuvres se prêtent mieux à l’étude de la couleur, d’autres de la composition, d’autres du traitement de l’espace ….