PEINTURES MURALES

IMG_2370 IMG_2380

Des projets artistiques & des témoignages…

 

« Concevoir une peinture murale est un projet qui dynamise toute l’équipe enseignante de l’école ! » Sabine Schwartz, directrice de l’école maternelle Léonard de Vinci. Strasbourg, quartier de l’Elsau.

Mur L de Vinci


Fresque ? Non, plutôt peinture murale !

FRESQUE 
Le terme vient de l’italien  « a fresco » qui signifie « dans le frais ». La fresque est une technique particulière de peinture murale dont la réalisation s’opère sur un enduit appelé intonaco, avant qu’il ne soit sec. Cette technique fut très employée pendant la renaissance italienne.

Le terme « fresque » est souvent utilisé dans le langage courant et de façon abusive pour désigner la peinture murale en général.

 

Des objectifs pédagogiques généraux pour une peinture murale

  • Pratique des arts plastiques : développer le potentiel d’invention des élèves, au sein de situations ouvertes favorisant l’autonomie, l’initiative et le recul critique. Pratique du dessin et de la peinture. Découverte de procédés & d’outils nouveaux : techniques d’agrandissements des projets dessinés, fabrication de pochoirs, peinture projetée, peinture à main levée sur une paroi verticale…
  • Rencontre avec des œuvres, avec des livres : découvrir des œuvres d’art mural populaires, modestes ou célèbres (dans la ville, dans un musée, au C.I.P d’Andau); lire des albums, observer des images de peintures murales…
  • Rencontre avec un(e) artiste : découvrir le travail d’un(e) « street artiste », d’un(e) illustratrice ; apprendre à ses côtés des techniques, des outils et procédés…
  • Connaissances plastiques : apprendre à dessiner/peindre sur une paroi verticale, expérimenter la peinture et tous les mélanges de couleur,apprendre à agrandir un dessin selon divers moyens…
  • Connaissances transversales : développer la coopération entre les élèves, les parents & les enseignants.

 

RESSOURCE 1 / CONSEILS AVANT PEINTURE MURALE …

RESSOURCE 2 / UN DIAPORAMA FRESQUES Juin 2017

 

Peinture Elsau 1 Peinture Elsau 2

 

Des projets de classes & des témoignages d’artistes

« Nous avons réalisé une peinture collective entièrement conçue à partir des projets dessinés des élèves ; les personnages et les représentations sont issues de contes traditionnels : Le Petit chaperon rouge, Boucle d’or et les trois ours, Poule rousse », une enseignante de l’école maternelle Léonard de Vinci.

Loup   ours2    PouleRousse

 

Le projet artistique et culturel de l’école Léonard de Vinci : PAC Une peinture murale dans la cour de l’école

« La réalisation d’une peinture murale au sein d’une école est une expérience formidable et très riche : pour les enfants, pour les enseignants comme pour moi-même. Le projet mûrit en amont : les élèves réfléchissent au thème et préparent des dessins, les enseignants apportent leurs idées et nourrissent les savoirs : c’est un projet global & coopératif.

Une expérience très fédératrice car tout le monde participe & observe l’avancée du projet, autant les parents que les enfants, les enseignants et tout le personnel de l’école. Chacun met un peu « la main à la pâte » et quelle valorisation pour les enfants d’avoir participé à un tel projet et d’avoir reproduit leurs dessins et celui de leurs camarades sur le mur ! Sans compter qu’une peinture murale embellit et personnalise l’école ! Je trouve qu’il devrait y avoir une telle peinture dans chaque école !

C’est une grande chance pour moi et à chaque fois, une belle expérience humaine et un sacré défi ! Et je remarque que cela apporte beaucoup de joie et de gaité dans l’école ! »

Témoignage de Marie-Élise MASSON, illustratrice professionnelle et intervenante dans des écoles primaires.

Bust
A l’école de BUST, circonscription des Vosges du Nord.

 

RESSOURCE 3 / UNE DIAPORAMA  PEINTURES MURALES à L’ECOLE

IMG_2379 IMG_2383

A Meisenthal, aux « Journées de la Halle », les grandes peintures réalisées par l’école élémentaire de Wingen s/Moder avec l’intervention de la compagnie Luc Amoros. 


Voir sur You Tube :
la belle vidéo des élèves en action, réalisée par Valérie GEHL, lors de la Journée halle 2017, ou copier le lien ci-dessous directement dans You Tube : https://www.youtube.com/watch?v=K35vyk2RrpY 


Voir aussi :

1. Les diaporamas des élèves en action (ATELIERS ENFANTS TOILES PEINTES & PEINTURE MURALE), sur le site de l’artiste intervenante Fabienne DELUDE :
http://fabienne-delude.fr/A_PROPOS…_1.html

2. L’école Karine à Strasbourg Hautepierre, avec l’intervention du Street artiste Dan 23, son projet « Ces héros » et la découverte par les élèves de la technique du pochoir (ci-dessous) lors de la réalisation de la peinture murale de « Rosa Parks ».

IMG_0642  IMG_0639

3. L’école du Centre de Hoenheim, avec l’intervention de l’artiste WonderBabette ; lire son projet d’intervention : Projet Wonderbabette MUR HOENHEIM

4. L’école REUSS 2 et leur grande peinture murale réalisée par la classe d’Armelle LEMOINE, avec l’intervention Aurélie BILLAT MOUCHON (un projet LIRE LA VILLE)

 

HOENHEIM 2 HOENHEIM 1


En savoir +


1. Un art universel

La peinture murale est la première histoire de la peinture. L’humanité a commencé par l’art pariétal des peintures murales des cavernes, premiers signes transmis entre les hommes. Dessins, tracés, images de beauté, d’effroi, de magie. La paroi, le mur ont été les premiers supports de la peinture.

De la préhistoire à l’époque contemporaine, les hommes ont toujours cherché à peindre sur les murs, que ce soit pour des raisons religieuses, esthétiques ou mercantiles;

Comparer Art pariétal et art urbain : Art pariétal & Art urbain

Découvrir des artistes des arts contemporains de la rue (« Street art ») et des techniques de décoration murale (Arts décoratifs) : diaporama ICI bientôt

 

2. Des notions plastiques, des notions de grandeurs & d’échelle

  • Formes & Couleurs
  • Dessins au trait & surfaces colorées (aplats de couleurs)
  • Ecritures, tags & graffitis
  • Echelle (petit, grand ? Comment agrandir son dessin-projet ? Technique de l’agrandissement au carreau, de l’image vidéo-projetée sur la paroi ?)
  • Projet (hors échelle) et maquette-projet (à l’échelle )
  • Verticalité / Horizontalité

 

3. Des techniques variées et des supports

-Dessins préparatoires ; dessins à agrandir sur le mur, la paroi, la toile…

-Maquette préparatoire à l’échelle

-Pochoirs & peintures à la bombe

-Peintures directe à la main, sur le mur, sur un papier à coller, sur une toile à suspendre, sur une surface en bois-médium


Le support
de la peinture murale est l’enduit (acrylique, chaux, plâtre ou terre) apposé sur la surface initiale à peindre, en pierre, béton, brique ou autres matériaux de l’architecture. On y ajoute en général, une première couche (sous-couche) de peinture blanche.

Le peintre peut peindre avec différent liants (huile, colle, cire etc.) directement sur ce support ou bien sur des toiles, des châssis bois, voire des papiers, qui seront ensuite marouflées (collés) sur les murs.

La fresque est donc une technique particulière de la peinture murale : la couleur y est appliquée très rapidement sur un enduit de chaux encore frais, technique dite a fresco, en italien.

Marquer, identifier, créer des repères : la peinture murale peut mieux et autrement que la publicité valoriser et marquer les entrées de ville, créer des repères et identifier des lieux. Elle favorise l’expression, le lien social. Elle appartient au domaine de l’art public, de l’imagination de ses artistes et de ses décideurs.

Domaines de la peinture murale
La peinture murale témoigne des préoccupations de chaque époque, art public ou privé, laïque ou religieux, , populaire ou élitiste, jouant un rôle social, voire politique.

Cet art mural populaire, art modeste ou ambitieux, jouit du respect et de la complicité du spectateur et reste méconnu et souvent ignoré des instances culturelles.

 

Source du dernier paragraphe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Peinture_murale

Dernières mises à jour :

Vendredis 2 Juin et 30 Juin 2017, par Isabelle GASS, conseillère pédagogique en arts plastiques à Strasbourg.